Passer au contenu

/ Département de démographie

Rechercher

Experts en : Famille

Dillon, Lisa Y.

DILLON, Lisa Y.

Professeure titulaire

Expertises de recherche

  • La démographie historique de la famille et du vieillissement au Canada et aux États-Unis
  • La reproduction sociale; les influences verticales et horizontales (notamment de la fratrie) sur la fécondité, le mariage et les configurations résidentielles
  • Le Québec aux 17ième, 18ième et 19ième siècles
  • Le Canada au 19ième et au 20ième siècles
  • Les changements dans les conceptions de l'âge et dans la précision des déclarations
  • Le développement et utilisation de données longitudinales ou transversales sur les populations du passé
  • L’histoire administrative des recensements
  • L’histoire intellectuelle de la démographie
Lire plus…

Profil complet

GAUVREAU, Danielle

Professeure associée

Je m’intéresse à l’histoire de la population du Québec et de ses régions depuis les origines jusque vers 1970.  Mes travaux ont porté sur à peu près tous les phénomènes (migrations internes, mortalité maternelle, nuptialité, fécondité, diversité culturelle), les thématiques les plus récentes ayant été la transition de la fécondité au Québec (1870-1970); les transitions chez les jeunes à Montréal à la fin du 19e siècle; la diversité culturelle et les mécanismes sociodémographiques d’intégration entre 1850 et 1940. Ces travaux se sont appuyés sur les grandes bases de données existantes telles que le Registre de Population du Québec Ancien, le fichier BALSAC et les micro-données des recensements. À travers ceux-ci, je cherche principalement à comprendre les dynamiques de changement et de différenciation qui sous-tendent l’histoire de la population du Québec.  Un projet futur porte sur les causes du baby-boom, dans une perspective comparée avec le Canada et les autres pays occidentaux.

Lire plus…

Profil complet

LAPIERRE-ADAMCYK, Évelyne

Professeure émérite

Au cours des années récentes, je me suis intéressée à la transformation de la famille au Québec et au Canada.  De la stabilisation du régime de faible fécondité, à la progression de l’instabilité conjugale au recul du mariage accompagné de la montée de l’union libre, voilà les phénomènes dont j’ai cherché à mesurer l’importance et à comprendre la signification.  Ces changements majeurs ont affecté la vie des hommes, des femmes et des enfants et ont complètement remodelé les structures familiales; mes recherches réalisées principalement en collaboration avec Céline Le Bourdais du Département de sociologie de l’Université McGill se sont donc penchées sur l’importance de la monoparentalité, de la recomposition familiale, en bref de la diversification de la vie familiale.

Tout en mettant l’accent sur les changements démographiques, notre recherche s’intéresse aussi aux variations dans les conditions de vie des familles, marquées principalement par l’activité professionnelle des parents et par la nécessité du double revenu pour maintenir le niveau de vie souhaité.  De façon continue, nous avons aussi suivi l’évolution de la collecte des données sur les familles, tentant d’infléchir la qualité des informations disponibles grâce à des travaux critiques sur les données des enquêtes et des recensements.

Lire plus…

Profil complet

LARDOUX, Solène

Professeure agrégée

Depuis la fin des années 1960, l’institution de la famille se transforme au Québec.  Les trajectoires conjugales des parents se complexifient et les cadres dans lesquels les enfants grandissent se diversifient.  L’union libre, qui était une période d’essai précédant un mariage officiel, est devenue dans le Québec contemporain une forme familiale à part entière dans laquelle il est socialement acceptable de mettre au monde et d’élever des enfants.  Mes travaux portent sur l’impact de ces dynamiques familiales, d’union et de séparation, sur les jeunes filles et garçons à partir des données de l’ELDEQ (Etude longitudinale du développement des enfants du Québec) et de l’ELNEJ (Enquête longitudinale nationale sur les enfants et les jeunes).  Je mène aussi des travaux sur la situation des familles immigrantes originaires d’Afrique sub-saharienne vivant au Québec (co-résidence, transition à l’âge adulte des jeunes et choix d’union conjugale, fécondité) à partir des données du recensement, des bulletins de naissance ainsi que des données qualitatives.

Par ailleurs, mes recherches en Afrique de l’Ouest principalement portent sur les unions conjugales et la fécondité, en particulier sur le recul de l’âge au mariage, les déterminants de l’utilisation des méthodes contraceptives par les jeunes et adolescents, et la fécondité élevée.

Lire plus…

Profil complet