Une Fille du Roy portait la « malédiction maternelle »

- 14:57 - Auteur :UdeMNouvelles - Nouvelles

Une base de données en démographie de l’Université de Montréal a permis de démontrer l’effet fondateur d’un gène transmis au 17e siècle et toujours présent dans la population.

Lire l'article sur UdeMNouvelles

Partager :
  • Envoyer
  • Imprimer